Communiqué du 14 août de Karine Berger secrétaire nationale à l’économie

Croissance : les résultats du 2eme trimestre portent la marque des politiques d’austerité du gouvernement précédent

L’Insee confirme la stagnation de l’économie française : avec 0% de croissance au printemps et ce pour le troisième trimestre consécutif, la croissance sur l’ensemble de 2012 sera sans doute comprise entre 0% et 0,5%. La faiblesse de la croissance en 2012 ne s’explique pas par les échanges extérieurs, puisque l’acquis de la contribution de nos échanges extérieurs est positif (+0,3). Il provient du le repli de la demande intérieure hors stock (acquis 2012 : -0,6%). Contrairement à ce que répète la droite libérale, c’est bien la politique menée par le gouvernement précédent qui est au coeur des difficultés actuelles. Le repli du pouvoir d’achat des revenus des ménages (acquis -0,1%%) et de la consommation (acquis 0,1% et repli au deuxième de trimestre de -0,2%) prouve que les ménages modestes et moyens sont confrontés plus durement à la crise économique. Lire la suite