Me contacter

A l’assemblée nationale

kberger@assemblee-nationale.fr

En circonscription

Permanence de Karine Berger 6 rue Villars 05000 Gap

Téléphone 04.92.44.34.40

47 réflexions au sujet de « Me contacter »

  1. Bonjour. Votre article dans challenge est un modèle de contre-vérité et, pour moins (je n’ose penser qu’il s’agisse de positions politiques) témoigne d’une grave méconnaissance du monde la banque commerciale destinée aux ETI: Il est vrai que votre formation ne vous y a pas préparé et l’exemple du début de votre article un peu trop simpliste et, à mon sens, destiné aux faibles d’esprit. Directeur d’une succursalle d’une grande banque française spécialisée sur le marché des ETI, je peux vous assurer que, nous seulement nous continuons de manière prospective, à octroyer à nos clients et prospects, des concours court terme, à les accompagner dans les financements de projets, dans leurs investissements et à trouver des solutions dites « de haut de bilan, qui, contrairement à ce que vous affirmez existent bien pour les tailles d’entreprises mentionnées (le comble pour un député de méconnaître à ce point les dispositifs OSEO, notamment=> banque publique déjà existante !!! ) ; mais, dans ces contextes de crises économique, nous avons la faiblesse de penser que notre valeur ajoutée se situe justement dans notre capacité à trouver des solutions de financements adptées aux besoins et à la situation financière de l’entreprise. Le contexte économique a été pour nous une formidable opportunité pour construire un dialogue construit avec les dirigeants et les responsables financiers ( il ne vous est pas venu à l’esprit que, pour dialoguer, il faut être deux et que ce défaut d’information était souvent le fait de l’entreprise elle-même peu transparente parfois sur son « business »); Bâle III reste un instrument de garantie de solidité bancaire (les politiques accusent plus que de raison les banques de « faire n’importe quoi » +> les positions de votre corporation étant sur ce point parfaitement schisophrènes). Enfin ,la désintermédiation ne nous apparaît pas incompatible avec notre métier de banque commerciale: il faudra bien des réseaux pour distribuer « le papier » émis. Les chefs d’entreprises demandent aujourd’hui de leur banquier proximité réactivité, communication…. et pas forcément de la complaisance. Donner à la BPI les ressorts de notre métier, quand on voit l’efficacité du service public sur beaucoup d’autre secteurs, tiend de l’ilusion et de l’inconscience douce…. mais vous ne pouviez pas savoir, puisque vous ne connaissez pas votre sujet.
    Cordialement.

    • Avant de donner des leçons commencez par apprendre l’orthographe et la grammaire françaises…quelle arrogance et quel mépris dans l’oubli des victimes de vos activités bancaires, si efficaces à vous entendre, et l’évasion fiscale que vous soutenez activement par vos filiales en paradis fiscaux : voir l’article vous concernant dans le « Manière de voir » de septembre 2013.
      L’avidité n’est que la face visible du vide, je vous plains.

  2. J’ai « fait connaissance » avec Madame Berger ce soir. En effet, J’ai suivi une intervention de MADAME Karine Berger à la TV par hasard. Cela fait des années que je n’écoute plus vraiment les politiques et là le choc, je découvre cette femme dans un débat. Et là, j’entends un discours incroyable de cette femme à l’opposé de ces personnes (politiques bien souvent) qui cherchent à diviser, à monter les français les uns contre les autres. Un discours courageux. Et là coup de massue, il est écrit qu’elle est une femme politique !!!! Alors merci, merci MADAME Berger de m’avoir un instant réconcilié avec la politique française. Merci de m’avoir fait entendre un discours véritablement courageux constructif et argumenté tant sur le fond que sur la forme. Il aurait été tellement plus simple de tenir un discours opposé car je crains que vous avez énormément perdu ce soir politiquement parlant. D’ailleurs vous avez été insulté sur le plateau. Merci d’avoir respecté les téléspectateurs en ne répondant pas. Alors certes, ce soir, j’étais en phase avec vous (le sujet importe peu, j’en parle donc pas). Je pense que sur d’autres sujets, je ne le serai pas forcément mais après avoir entendu vos positions courageuses ce soir, j’ai l’intime conviction que vous avez des convictions que vous défendez coûte que coûte. Cela change du discours cynique, opportuniste, violent, insultant, immoral auquel la politique nous a habitué et là je vise tous les bords. Merci et je ne manquerai pas de m’arrêter dorénavant sur vos interventions dans les médias, en espérant qu’elles soient nombreuses sur divers sujets.

  3. Félicitations pour vos interventions sur les chaînes audiovisuelles ! Vous êtes un vent de fraicheur dans la médiocrité actuelle, que ce soit au niveau des journalistes ou des politiques.
    Continuez …

  4. Quand l’intelligence rencontre le charme … Je regarde ce panier de crabe sur mots croisés (france 2), Mme Karine Berger transcende les débats politiciens… Quel potentiel pour notre pays ! Gardez et cultivez votre style unique, c est ce dont la politique française a besoin !

  5. Soyez remerciée de votre simplicité et de votre courage lors de ce débat de ce soir sur LCP. Et de votre ténacité. Cette proposition de loi est une première, encore frileuse à mon gout , mais je me doute des difficultés à ce niveau et dans ce domaine. Continuez à si bien nous représenter……….et nous gouverner. Mais quel combat : courage donc ! En avant !

  6. Au vu des commentaires antérieurs ( septembre- janvier ) lus ce jour ( le 29 juin 2013) sur votre site:
    – Attention à l’idolatrie de certains de vos lecteurs ou auditeurs.
    – Quant aux autres, qui vous envoient des mails « prétentieux » , ( vous en avez ici un ou 2) votre poubelle peut vous servir de classement.
    Cordialement . Thomas Hamoniaux.

  7. Continuez sur votre lancée! En tant que citoyen, ça fait du bien de voir des responsables politiques qui bossent dur, ont des convictions, font avancer les dossiers qu’ils maîtrisent. Vous honorez votre mandat en travaillant ainsi.
    Les moqueries actuelles passeront, pas votre compétence.

  8. J’ajoute mes éloges aux témoignages de gratitude et d’estime figurants ci-dessus ; en particulier , mais pas seulement, pour votre attitude lors d’une certaine émission « mots croisés » à la télé où vous aviez renvoyé B Tapie dans les cordes, le bougre, qui joue au tribun outragé, a depuis lors ré-enfilé les gants (en attendant peut-être les menottes !?) pour on ne sait quel combat ! L’actualité vous donne aujourd’hui pleinement raison, on pouvait s’en douter un peu, mais le dire explicitement au moment de « l’affaire Cahuzac » sonnait juste et était courageux de votre part, d’où mon admiration sans réserve.
    Je partage bon nombre de vos convictions politiques et humaines, et me désole un peu de voir les choses évoluer certes mais si lentement ici, et me soucie par contre beaucoup plus de voir la réaction sous toutes ses formes « sortir du bois » comme jamais en France en ce moment ; les gapençais, le 05, PACA et les français pour tout dire, ont besoin de personnes telles que vous qui ne baissez pas les bras et n’abandonnez pas le navire quand arrive la tempête ou quand les avaries entravent le pilotage, continuez, d’autant qu’une accalmie semble vouloir se dessiner selon certains médias.
    A titre personnel je n’ai jamais cru à la catastrophe que les autres … nous promettent de façon tendancieuse, répétée et désormais si insistante. Vous avez raison, pas de « courage, fuyons ! ». Laissons entre autres cette voie d’escalade exemplaire à la falaise de Buoux (84) à son niveau 7a, mais visons l’utile sinon le mieux, comme par exemple certaines voies récentes à Céüse, falaise, que vous connaissez bien sûr, mondialement réputée au rocher exigeant et superbe, si l’avenir est difficile la réussite n’en sera que plus méritoire.
    Je me ferai un plaisir de discuter avec vous, ne serait-ce qu’un moment, le 16 juillet prochain si vous êtes dans les parages, par exemple quand le tour entrera dans Gap avant de grimper au col de Manse, avec retour pour le sprint route d’Embrun je suppose ; les coureurs passeront d’ailleurs à 150 m de chez moi, au contournement du rond-point embelli par ce magnifique cube de 3 m d’arête planté dans la pelouse sur sa pointe, une très belle oeuvre à l’exemple de ce que les sociétés concessionnaires d’autoroutes installaient par le passé sur les aires, et continuent peut-être d’ailleurs.
    Cordialement.
    Gilles le Brech

  9. êtes vous satisfaite de cette loi bancaire qui ne modifie en rien le partage de leurs activités ?
    Ou sont les promesses du candidat Hollande ?

    • Bonjour, je me suis exprimée à plusieurs reprises sur la lecture que j’ai de la loi bancaire qui est beaucoup plus forte que vous ne semblez le penser : je vous invite par exemple à écouter mes interventions à l’Assemblée qui figurent toutes sur ce blog. KB

  10. Séparation des activités virtuelles spéculatives – des activités réelles économiques : c’est fait !!!

    La nouvelle loi bancaire a séparé les activités des banques utiles à l’investissement et à l’emploi de leurs opérations spéculatives.

    Bravo !

    Pour aller plus loin :

    Les banques françaises, comme toutes les banques d’Europe continentale, fonctionnent sur un modèle dit de « banque universelle », c’est à dire qu’elles financent l’économie réelle d’une part (prêts aux ménages et aux entreprises), et qu’elles mènent d’autre part des activités de marché (achat et vente de titres sur les marchés financiers). Pour mener ces activités, les banques disposent de fonds propres dont l’allocation entre les différentes activités est décidée par leur management. En d’autres termes, les fonds propres servent aussi bien à « éponger » les pertes financières qui surviendraient tant sur les activités spéculatives que sur celles de financement (survenant lorsqu’une entreprise ne rembourse pas son prêt par exemple).

    Comme la crise financière de 2008 a résulté d’activités spéculatives, les Etats n’auraient en toute logique pas eu à intervenir. En pure logique économique, ils auraient dû laisser ces activités faire faillite. Mais du fait du modèle universel des banques, une faillite de leurs activités « spéculatives » aurait eu un impact catastrophique sur le financement de l’économie réelle. C’est pour éviter cette situation qu’un plan massif de sauvetage public a été mis en œuvre.

    Les quatre objectifs à se fixer :

    – éviter de se retrouver dans la situation de 2008, c’est à dire dans une situation où le paysage n’est composé que de banques systémiques, c’est à dire de banques dont la faillite entraînerait une crise majeure voire une récession pour l’économie toute entière ;

    – éviter que de l’argent public ne soit mobilisé pour sauver des activités qui n’ont rien à voir avec le financement de l’économie réelle (car en sauvant une banque dans son ensemble, on en sauve toutes les activités, y compris celles qui ne servent qu’à faire de la spéculation).

    – préserver l’argent des épargnants

    – financer l’économie réelle

  11. Bonsoir,
    Je ne sais pas comment j’ai pu passer à côté de cela, je viens de voir un reportage sur votre combat pour tenter de réguler le monde financier en France et je souhaitais vous exprimer toute ma reconnaissance pour le travail que vous faites.

    Cordialement,
    J. LY

  12. Bonjour Madame,

    Je tiens à vous faire remarquer que nous ne sommes plus sous la III République ou le second Empire, mais au 21siècle…..
    Et la très grande majorité de nos concitoyens, qui contrairement à ce que vous pourriez croire ou espérer, ne sont ni ‘’Gogols ni Bidochons’’.

    Pour ce qui est de notre dette souveraine qui vient d’atteindre les +/-2000milliards et que vous dites avoir hérité de l’ancienne majorité……veuillez noter que le déficit du budget d’état a démarré sous la présidence Giscardienne (1974-1981) et a perduré sous celle de Mitterrand (1981-1995) puis sous celle du gouvernent Jospin (1977-2002).

    En conséquence, le temps de dire n’importe quoi pour des raisons électorales est à mon sens révolu, il est aujourd’hui remplacé par celui de l’abstention et des votes (blanc et sanction).

    Daniel Escarguel simple citoyen d’une France ordinaire
    66140 Canet en Roussillon
    Je n’appartiens à aucun parti politique (FN,FG et EELV compris)…pas plus qu’à un courant social internet

  13. Madame,
    j’ai vu le reportage « lutte de pouvoir » sur ARTE hier soir, et je voulais simplement vous dire merci. Merci de faire votre devoir avec tant de conviction et de passion. Moi qui, il y a quelques années, était idéaliste (et tellement naïve !!! …), passionnée par les débats politiques, les confrontations d’idées, qui croyait en des hommes et des femmes porteurs de nouveauté et d’avenir, je suis devenue résignée, consternée par l’attitude des personnes élues par le peuple, par leurs « guéguerres » quasi quotidiennes – dignes d’une cour de récréation – et si éloignées du terrain, de la réalité (les médias ont, je pense aussi, une part de responsabilité dans l’image donnée des politiques et dans la crise de confiance que connait aujourd’hui notre pays). Ces politiciens sont le reflet de ce que devient la société. Bref, Je ne votais plus ni par conviction, ni pour l’Homme mais par dépit (uniquement pour réaliser mon devoir de citoyenne).
    Et hier soir, je découvre enfin quelqu’un qui se bat pour ce en quoi elle a été missionnée, pour ce en quoi elle croit, pour le peuple qui l’a élue.
    Le paysage politique a besoin de personnes comme vous. Et j’espère qu’un jour (dans un monde utopique …) je n’aurais plus à dire « merci » mais que cette attitude sera celle de tous.
    Bonne continuation.

  14. Bravo Karine !!!!!! Je vous écris suite au doc Arte. Votre intégrité et courage sont galvanisants. Merci de vous êtes battue pour défendre ce projet de transparence bancaire qui est réclamé par le citoyen. Le doc ne mentionne pas les détails des textes votés malheureusement…On comprend implicitement qu’il doit être loin de votre ambition. Merci pour vos efforts et travail.
    La création d’une entreprise étatique de consulting chargée de vérifier les comptes des banques françaises n’est pas encore envisageable…
    Le texte voté fait mention des « clients » plutôt que de l’activité spéculative ? La déclaration sur « l’honneur » du reporting des banques sur leurs filiales installées dans les paradis fiscaux , est-il un garant de la transparence des fonds qui y sont transférés ? Pourquoi ne pas impliquer davantage le citoyen sur ces questions de plus haute importance ? Il existe le référendum, d’autres outils démocratiques sont à inventer…Le peuple se désespère de la politique technocrate pas de la vie de la cité. Le parlement n’est plus une institution représentative des citoyens suffisante. L’union fait la force, le poids de millions de voix peut infléchir le système bancaire…encore faut-il que nous ayons les possibilités de participer activement à la vie politique, autrement que par l’élection de nos « représentants ».
    Ce n’est pas seulement  » le politique » qui doit revenir sur le devant de la scène, laissé à l’économie de marché faisant de l’état son débiteur et du citoyen un consommateur. Le politique doit associer davantage le citoyen à sa responsabilité et donc en son pouvoir mobilisateur et participatif de la politique.
    Merci.

  15. Ce documentaire est une preuve de transparence de la vie politique mais il est diffusé postérieurement aux décisions, faisant du citoyen un simple spectateur…

  16. Bonjour,

    Je suis entrain de découvrir l’étendu de votre travail dans le cadre du projet de loi sur la régulation bancaire(un magnifique documentaire d’Arte) et tenais à vous soutenir dans cette tâche qui aurait effrayé Sisyphe.

    N’ayant pas encore eu le temps de faire le tour de votre site, je tenais savoir si un dossier est consacré à ce dossier dans le cadre du respect de la loi ou si vous aviez l’intension de le faire.

    Bon courage à vous.
    Cordialement.

  17. Bonjour et bravo pour votre travail et votre probité ; j’ai aussi eu l’occasion de visionner ce reportage d’Arte.
    En tant que simple citoyen je me pose la question suivante à laquelle votre compétence vous permettra sans doute de répondre : en ces temps de crise et d’endettement des États dus en partie aux banques, pourquoi l’État français continue-t-il d’emprunter aux banques ?
    Celles-ci empruntent en effet directement à la banque centrale européenne, autrefois à la Banque de France, à des taux très bas, pour prêter aux États à des taux plus ou moins élevés, dépendant du risque d’insolvabilité desdits États.
    J’en profite pour rappeler ici qu’avant 1973, l’État français empruntait directement à la Banque de France l’argent dont il avait besoin à des taux très bas. Puis une loi fut voté imposant à l’État d’emprunter auprès des banques privées ou des marchés. Peut-être était-ce un garde fou mais aussi sûrement une superbe aubaine pour lesdites banques qui voyaient par là-même leur chiffre d’affaires croître d’une façon exponentielle, les intérêts de la dette générant de la dette et donc toujours plus d’intérêts, au détriment, on le voit aujourd’hui, des citoyens.
    La situation économique actuelle démontre que les États n’ont pas été suffisamment vigilants envers leurs créditeurs, à tel point qu’on voit aujourd’hui un Mario Draghi nommé président de la Banque centrale européenne. Sachant qu’il a été vice-président de Goldman Sachs Europe entre 2002 et 2005 et qu’il a donc travaillé pour LA banque qui dirige le monde et par laquelle la crise est arrivée, il y a de quoi s’interroger sur la probité de cet homme à défendre les intérêts des États et des citoyens européens sans penser aux intérêts de la banque américaine avec laquelle il doit conserver des liens très étroits.

  18. Madame je vous ai écouté attentivement lors de l’émission du trés réactionnaire M. Calvi: ; exercice difficile que le votre, face à quatre contradicteurs qui n’ont pas épargné la politique de M. Hollande. J’ai été étonné de vos réponses, éléments de langage utilisés le même soir par Mme. Lebranchu, de vos réponses formatées en matière d’économie, qQue n’importe quel opposant de droite aurait pu tenir . Ayant toujours voté à gauche, j’ai soixante dix ans, je pensais naÏvement, qu’aprés avoir été trompé par M. Mittérrand, puis Jospin, M. Hollande mettrait enfin en oeuvre une politique de gauche que nous étions en droit d’attendre suite au discours du Bourget. Quelle déception, que de promesses fallacieuses non tenues pour être agréable aux eurocrates de Bruxelles et à la finance que le candidat avait désigné comme ses ennemis. Entouré d’un gouvernement d’apparatchiks sans envergure, d’ énarques étrangers aux réalités du terrain, de députés et sénateurs attachés à leur carrière, d’un parti de notables dirigé par un incapable, nous électeurs de gauche voyons tous les jours nos espoirs bafoués. La peste brune sous couvert de bleu marine gagne du terrain, la seule réponse apportée par votre parti, le front républicain, que même les responsables de l’UMP rejettent, pathétique. Mme la députée vous ètes à l’intérieur du système, avant de vouloir faire carriére, si vous avez l’oreille du Président, dites Lui qu’il existe des électeurs de gauche qui espèrent encore en lui, qui ne déserteront pas lors des prochaines échéances, mais qui attendent un sursaut; si on doit être battu c’est avec notre drapeau, la tête haute, forces de gauche contre populisme et poujadisme de droite. Courage et bonne chance à notre Pays.

  19. Permettez moi de vous féliciter pour votre prestation d hier soir dans l émission « mots croisés »
    J ai découvert une personne intelligente et charismatique avec beaucoup de charme
    Continuez à briller et à croire en vos qualités qui ne sont à l évidence pas surestimées

  20. Madame, Je viens de vous écouter sur BFM business et comme les autres internautes je salue votre franc parler. J’ai noté une vos dernières remarques sur les entités privées ou morales qui ont accumulé des capacités financières énormes et n’en font rien. Et quand vous parlez de leur tordre le bras pour qu’elles réinjectent cet argent dans l’économie ou qu’on leur reprenne c’est très courageux et d’un point de vue capitaliste logique. je vais être arrogant mais je crois que le libéralisme n’est pas du capitalisme, c’est de l’anarchie, de l’oligarchie financière, du néo féodalisme. Le capitalisme,tel que le voyait keynes, se moque qu’on soit de droite ou de gauche, mais nécessite pour bien tourner un minimum de contrôles et de limites. l’économie pérenne repose sur la réussite du collectif, or l’homme étant égoïste et court termiste par nature, il faut une instance qui pilote (vraiment) avec une vue long terme et pragmatique (sans tomber dans le stalinisme non plus).
    En espérant qu’un jour tous les politiques fassent de même : avoir le courage de faire leur métier donc, gouverner la Nation et l’Europe au lieu de faire de la démagogie et du carriérisme ou de faire semblant de s’entretuer avec des dogmes issus du passé.

  21. Grand bravo pour votre travail ! (tres bonne intervention sur DocuDebat samedi.) Continuez, on a grand besoin de personnes comme vous.
    Merci

  22. Et maintenant….. J’attends avec impatience de LA FABRIQUE la mise en oeuvre, dans les jours prochains, d’un cadre de réflexion offensif, mobilisateur permettant de ressourcer les fondements de notre doctrine

  23. Merci pour vos combats. Vous etes une femme de caractère, c’est très bien et surtout tenez bon.
    Vos interventions sont justes et pertinentes; On a besoin de vous.
    Et bravo pour votre excellente action en faveur de notre train de nuit Paris- Briancon.
    Notre régions à besoin de gents comme vous.
    Bon courage et sincères félicitations.
    CLAUDE

  24. Bonsoir,
    Hier soir, j’ai regardé et surtout écouté sur Arté le documentaire « La dette, une spirale infernale ? ».
    Travaillant dans une « grande » banque française, j’ai particulièrement apprécié ce documentaire et vos interventions.
    Dommage que Bernard Maris (que j’écoutais régulièrement sur France Inter) ne soit plus parmi nous.
    Merci de continuer à tenir ce même discours, instructif et qui suscite la réflexion.

    Cordialement,

  25. Bonjour, je voulais vous faire part de mon admiration. J’ai vu un documentaire sur Arte concernant la dette publique. Vous êtes très brillante. Et on vous voit souvent sur les questions budgétaire. Sauvez la France!

  26. Vous êtes à côté de la plaque et vous continuez à ne pas écouter ! Comment comparer l’immigration espagnole avec ce qu’on vie actuellement .
    Cordialement

  27. Bonjour, je suis Charlie Meyer de Gap. Ne serait-il pas possible de faire quelque chose pour interdire les spams sms, mms, faux appels qui renvoient sur des numéros surtaxés ?? Je pense que ça ferait un peu parler avec une mesure qui toucherait un nombre conséquent de nos concitoyens. Merci d’avance

    • Bonjour et surtout merci de votre demande
      Nous avons été plusieurs députés à demander cette mesure précise … En vain. En revanche nous avons obtenu :
      – l’interdiction d’envoi massif de mail de nature illégale (violence racisme)
      – et aussi la condamnation beaucoup plus forte du porno-harcelement.
      J’essaierai en seconde lecture de reprendre le combat sur les sms.

  28. Bonjour, je suis Luc Jarru habitant à Saint André de Rosans.

    Je souhaite vous interpeller au sujet du TTIP, connaitre votre position, et vous encourager à peser de tout votre poids pour éviter cet accord.

  29. Très déçu par votre comportement: il ne suffit pas de critiquer le recours au 49-3, il fallait joindre l’acte à la parole et s’associer à la motion de censure de gauche…pour moi le vote pour le PS c’est bien définitivement terminé!

  30. bonsoir ou bonjour mme la députée
    je trouve ça pas normal ce que passe en ce moment sur la Loi travail et je trouve que valls fait n’inporte quoi en ce moment je lui demande qui démissione et que les militent Ps ne donne pas leur avis et c’est pas normal franchement

  31. Après la traîtrise de votre président de la république contre les millions de français qui on votés et cru en ses mensonges, c’est maintenant au tour du patron des patrons le dénommé Valls,de trahir les millions de travailleurs de ce pays.Que croyez vous qu’il va se passer au prochaine élection présidentielle, votre partie ne passe plus et cela pour des décennies ( plutôt s’abstenir), il suffit de discuter avec les français qui ,on malheureusement voter pour vous.
    Une chose est certaine en passant en force la loi El Komry , vous avez ouvert la boite de Pandore pour les parties de droite, j’en suis certain cette loi sera remanier à leur sauce pénalisant encore plus les salariés de ce pays , honte à vous , d »expérience nous l’avons déjà vécu sur d’autre loi ,il faudrait être naïf voir plus pour penser l’inverse , vous représentez pour moi un vrai parti anti – démocratique, anti -social , une caricature du monde politique.
    Bien évidemment je continuerais à voter pour un vrai parti de gauche ( pas PS) si non abstention en tout cas on sera pas près de vous oublier , ni le nom du président de la 5 eme république le plus menteur de sa mandature.

  32. Madame, vous invoquez M. Macron de ne pas se présenter pour éviter un deuxième tour sans la gauche. Ne pensez-vous pas qu’il vaudrait mieux laisser une chance à celui qui a le plus de chance de battre à la fois Fillon et Le Pen en rassemblant plus largement que Manuel Valls ? Les socialistes devraient renoncer à présenter un candidat et apporter un large soutien à la candidature de M. Macron. Je sais bien que les sondages restent imprécis à 5 mois d’un scrutin mais la tendance actuelle n’est vraiment pas en faveur de l’élection du PM sortant.

    • Une solution simple : Emmanuel Macron participe à la Primaire et en la gagnant, il prouve qu’il est mieux placé que tous les autres candidats. Sinon cela signifie qu’il ne croit pas les dépasser … et donc il n’y a aucune raison que le gagnant de la Primaire se retire. Surtout avec une désignation à 2 millions d’électeurs …0bien cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s