Communiqué – Résultats du 1er tour de l’élection présidentielle – 23 avril 2017

Je remercie tous les électeurs qui ont porté leurs voix sur Benoit Hamon. Dans une campagne sans précédent, ils ont eu le courage de leurs convictions jusqu’au bout.

Je salue tous les électeurs de gauche de ce premier tour de l’élection présidentielle, qui ce soir constatent qu’ils n’auront pas de candidat de gauche au second tour de l’élection présidentielle 2017.

Les Français ont choisi de porter le Front national au second tour de l’élection présidentielle. Je le regrette profondément car ce que porte Marine Le Pen c’est le rejet de l’autre, quel qu’il soit, et le rejet des valeurs républicaines que la France a construites patiemment depuis les Lumières. Emmanuel Macron ne porte pas un programme favorable aux Hautes-Alpes et n’appartient pas à la gauche : réduction drastique des moyens des communes rurales et des écoles rurales, remise en cause de la négociation sociale et du droit du travail etc. Mais le danger que constitue le risque d’accession à la Présidence de la République de Marine Le Pen me conduit à appeler la gauche à la responsabilité républicaine : nous ne pouvons pas laisser la direction de notre armée et de notre arme nucléaire à quelqu’un issu de la terrible tradition de l’extrême droite, de ses guerres, de sa haine. Et au nom de la paix de ce continent depuis 70 ans, la France ne doit pas sortir de l’Union européenne. Comme pour l’élection de 2002 et pour les élections régionales de 2015, toute la gauche doit se mobiliser pour faire barrage au Front National le 7 mai 2017. Il n’est pas envisageable que ce soit un 8 mai que Marine Le Pen devienne l’image de la France. Je compte sur chacun d’entre vous.

Génération Hautes-Alpes – Mon bilan de mandat Tourisme et montagne – 6 avril 2017

Notre territoire propose une palette de paysages allant de l’arrière pays provençal avec le sud Buëch aux hauts sommets enneigés en passant par la vallée de la Durance et ses arbres fruitiers. Cette richesse naturelle constitue une source de valeur touristique considérable en toute saison. Pour développer cette attractivité touristique, nous devons augmenter la qualité  des hébergements et des activités, et aussi bien sûr des moyens d’accès de notre territoire. Je me suis battue pendant tout mon mandat pour maintenir les lignes ferroviaires permettant notamment à nos visiteurs de venir dans de meilleures conditions. J’ai soutenu les initiatives des différents territoires.

Génération Hautes-Alpes – Mon bilan de mandat pour les entreprises et les emplois – 1er avril 2017

Je m’étais engagée en 2012 à faire faire à notre département sa révolution de l’énergie solaire.
J’ai tenu cet engagement et j’en suis fière. C’est l’équivalent de la puissance de Serre-Ponçon que nous avons construit en photovoltaïque dans le Buëch au cours de ces 4 dernières années.

Notre département est aussi riche de pépites entreprises industrielles, aéronautiques, agro-alimentaires, BTP et de services, qui innovent et créent de l’emploi dans les Hautes-Alpes. Elles ont aussi su protéger et développer leur savoir-faire, se former, innover…. je me suis battue à leurs côtés pendant tout mon mandat, et je retrace dans ce bilan les principales actions qui m’ont permis de les accompagner. Retrouvez ce bilan de 5 ans par ici : Bilan 5 Énergies

Génération Hautes-Alpes – Mon bilan de mandat pour la nature – 23 mars 2017

La nature est un atout majeur de notre département. Tout au long de mon mandat, je me suis attachée à ce que la protection de la nature pour les générations futures soit prise en compte.

Protéger l’eau avec une politique adaptée à nos ressources et à notre département, veiller à l’équilibre de la filière bois, défendre les milieux naturels, le pastoralisme et la ruralité…
Je suis fière du bilan que je peux tirer de ce travail de 5 années.

Si vous souhaitez recevoir le bilan complet de mon mandat sur la protection de la Nature pour les futures générations des Hautes-Alpes, n’hésitez pas à me laisser un message ou à m’envoyer un mail sur karineberger2017@gmail.com

Génération Hautes-Alpes – Mon bilan pour les services publics – 16 mars 2017

Pendant 5 ans de mandat, je me suis attachée en tant que députée de notre département à me battre et à y défendre la place des services publics, accessibles à tous y compris dans les zones les plus rurales.

Je suis fière du bilan que je peux tirer de  ce combat de 5 années : 40 postes créés dans l’Education nationale pour le maintien des écoles partout dans les Hautes-Alpes, la fibre numérique déployée avec les moyens de l’Etat, le maintien du Groupement de soutien de la base de défense du 4éme Régiment de chasseurs à Gap, le maintien de la douane dans les Hautes-Alpes, etc…

Si vous souhaitez recevoir le bilan complet de mon mandat pour les services publics dans les Hautes-Alpes, envoyez-nous un mail sur karineberger2017@gmail.com

Génération Hautes-Alpes – Honneur à Noema – 15 mars 2017

DSC03595.JPG

J’ai remis vendredi dernier la médaille de l’Assemblée Nationale à l’IRAM ( Institut de radio-astronomique millimétrique) qui au travers du projet Noema  fait de notre département un haut lieu de la recherche scientifique. Les 12 antennes du projet Noema scrutent l’univers à 2500 mètres d’altitude sur le plateau de Bure dans le Dévoluy. Ce site sera le deuxième au monde et le seul dans l’hémisphère nord à permettre un tel niveau d’observation des ondes. Grâce à l’IRAM notre département a la chance de participer à l’excellence scientifique européenne. Je suis très fière de remettre la médaille de l’Assemblée Nationale à Karl Schuster directeur de l’IRAM  et à son adjoint Frédéric Guet pour le travail accompli et permettre aux Hautes-Alpes au travers de ce projet unique de rayonner par delà nos frontières.