Communiqué Gap @venir – 31 mai 2017

Nous sommes très choqués par l’agression subie par l’agent de surveillance de la voie publique ce matin à Gap alors qu’elle faisait son travail. Notre solidarité avec la victime est totale et nous espérons un très prompt rétablissement. La sanction contre l’agresseur doit être exemplaire. La violence à l’égard d’agents publics constitue une attaque à la fois contre des personnes et contre la représentation collective. Elle est doublement inacceptable. Nous réitérons à l’ensemble des agents de la ville de Gap notre soutien dans leurs tâches quotidiennes.   

Pour Gap @venir : Karine Berger, Mickael Guittard, Marie-Jo Allemand, Pierre Yves Lombard, Elsa Ferrero, François Olivier Chartier,