Communiqué – Résultats du 1er tour de l’élection présidentielle – 23 avril 2017

Je remercie tous les électeurs qui ont porté leurs voix sur Benoit Hamon. Dans une campagne sans précédent, ils ont eu le courage de leurs convictions jusqu’au bout.

Je salue tous les électeurs de gauche de ce premier tour de l’élection présidentielle, qui ce soir constatent qu’ils n’auront pas de candidat de gauche au second tour de l’élection présidentielle 2017.

Les Français ont choisi de porter le Front national au second tour de l’élection présidentielle. Je le regrette profondément car ce que porte Marine Le Pen c’est le rejet de l’autre, quel qu’il soit, et le rejet des valeurs républicaines que la France a construites patiemment depuis les Lumières. Emmanuel Macron ne porte pas un programme favorable aux Hautes-Alpes et n’appartient pas à la gauche : réduction drastique des moyens des communes rurales et des écoles rurales, remise en cause de la négociation sociale et du droit du travail etc. Mais le danger que constitue le risque d’accession à la Présidence de la République de Marine Le Pen me conduit à appeler la gauche à la responsabilité républicaine : nous ne pouvons pas laisser la direction de notre armée et de notre arme nucléaire à quelqu’un issu de la terrible tradition de l’extrême droite, de ses guerres, de sa haine. Et au nom de la paix de ce continent depuis 70 ans, la France ne doit pas sortir de l’Union européenne. Comme pour l’élection de 2002 et pour les élections régionales de 2015, toute la gauche doit se mobiliser pour faire barrage au Front National le 7 mai 2017. Il n’est pas envisageable que ce soit un 8 mai que Marine Le Pen devienne l’image de la France. Je compte sur chacun d’entre vous.

4 réflexions au sujet de « Communiqué – Résultats du 1er tour de l’élection présidentielle – 23 avril 2017 »

  1. Bravo à vous et à ceux qui sont restés fidèles à la gauche et à ses primaires
    merci, et puissent les 30 glorieuses être vraiment devant nous!

  2. Bien sur je suis très géné en tant que militant de base d’avoir dérogé à mes habitudes de vote pour le PS. Je n’ai jamais compris les positions des Frondeurs, ni entendu leurs explications. Un fait simple que pouvait on faire avec une industrie en partie émigrée en Chine, un patronat incapable de former son personnel, un manque de civisme asez triste. Le PS s’en était bien débrouillé sauf Roux; Bref la com n’était pas au point. Fr.Holl. pouvait il faire mieux, avec les taux d’intérêts de début de quinquennat, avec la droite en embuscade avec l’appuit de la droite. Comme tu le vois je suis un critique qui ne demandait qu’à être rassuré. Je n’ai jamais vu une bonne étude sur employabilité des jeunes Penser qu’aucun scientifique n’a été au gouvernement, et qu’une administrative a été ministre….. Bref je reste socialiste pour mes derniers mois de ma vie,(85ans). Amitiés Paul Levinson

Les commentaires sont fermés.