Communiqué Gap @avenir – Conseil municipal du 10 mars – 9 mars 2017

Dans la droite ligne de François Fillon,  Roger Didier prône pour 2017 un budget municipal d’austérité et de régression des services rendus à la population.

Alors même que la baisse de dotations ne sera que d’un million € en 2017, le maire de Gap baisse les dépenses réelles de fonctionnement de plus de 2,5 millions €.
Une fois de plus, c’est le personnel municipal qui va faire les frais de cette politique avec encore plus de non remplacement d’absences ou de départs à la retraite (le budget prévoit une baisse de 400000 € pour la rémunération des personnels titulaires) et des conditions de travail dégradées avec une baisse de plus de 1,2 million € des charges générales.
A chaque fois que la droite s’attaque aux moyens de fonctionnement d’une collectivité sous couvert d’une rationalisation des dépenses, elle ne fait que cacher sa volonté de réduire les services apportés à sa population.
Lors du conseil municipal de vendredi soir, notre groupe dénoncera cette régression.

Karine Berger, Pierre-Yves Lombard, Elsa Ferrero, Mickaël Guittard, Marie-Jo Allemand, François-Olivier Chartier