Communiqué – Christian Estrosi veut fermer tout le service ferroviaire Paca – 6 octobre 2016

Le président de la région Paca Christian Estrosi a annoncé hier la rupture unilatérale de la convention liant la Région à la SNCF pour la gestion des TER à compter du 1er janvier 2017.

Après Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne Rhône Alpes, qui veut fermer les 2 lignes ferroviaires entre Valence et Gap en 2020 et entre Grenoble et Gap en 2018, Christian Estrosi veut par conséquent fermer la troisième et dernière ligne ferroviaire desservant les Hautes-Alpes.

Outre le fait d’appartenir tous les deux aux Républicains, ils partagent donc aussi la volonté d’abattre le service public ferroviaire en prenant en otage les habitants de nos territoires, les touristes et les employés de la SNCF

Le projet de la droite de privatiser le ferroviaire n’est que le début de leur volonté de faire disparaitre l’ensemble des services publics et la notion même d’égalité des territoires et des habitants.

En reconnaissance des spécificités des Hautes-Alpes, le Gouvernement Valls a sauvé le train de nuit Paris-Briançon et avec l’activité économique liée au tourisme.

Par la décision des deux présidents de droite, notre Département fait un bond en arrière de 141 ans, 1875 date de la mise en circulation du train dans le département.

La droite française aurait-elle trouvé son Donald Trump…