Communiqué – Ligne Grenoble Gap et CR Rhône-Alpes – 20 septembre 2016

Avec la crainte de fermeture des guichets des gares du Buëch, j’ai saisi le Président de la région PACA pour connaître les investissements que le Conseil régional compte réaliser dans le cadre du CPER sur les lignes ferroviaires des Alpes (vous trouverez sa réponse ci-jointe).

Concernant la ligne Grenoble-Veynes, nous sommes tous inquiets des décisions que pourrait prendre la Région Auvergne – Rhône Alpes lors de la renégociation de son CPER.

La presse se fait l’écho ce matin d’un rapport qui est encore au stade de document de travail. Les arbitrages n’ayant pas encore eu lieu. Toutefois, les premières pistes de réflexion sont assez inquiétantes.

Les Haut-Alpins ne peuvent accepter que la région voisine décide unilatéralement de l’abandon d’une des 3 lignes de desserte ferroviaire du département.

Ils apprécieront l’héritage des régions de droite. En moins de 9 mois, fermeture de lignes ferroviaires indispensable à l’activité et à la vie quotidienne des territoires ruraux de montagne. Le Président des Républicains, président de la Région Auvergne Rhône Alpes, Laurent Wauquiez ne fait qu’appliquer par anticipation la politique d’une droite décomplexée si elle revenait au gouvernement. Les Français ne doivent pas être dupes. La droite veut supprimer tous les services publiques locaux, mettre à bas l’aménagement du territoire pour faire des économies afin de réduire les impôts de leurs « amis ».

Je demande au Président Estrosi de prendre ses responsabilités et de tout faire auprès de son ami politique pour empêcher la fermeture de cette ligne.