Communiqué – Campagne Adf par M.Bernard – 20 septembre 2016

Le Président du Conseil départemental et sa majorité ont tenu hier une conférence de presse dans les locaux de l’institution pour relayer la campagne nationale de l’ADF.
Je rappelle à Jean Marie Bernard que sous l’ancienne mandature il faisait aussi partie de la majorité. Il oublie trop souvent que depuis 8 ans c’est lui et ses amis qui dirigent le Conseil départemental et définissent son budget.
Il est un peu trop facile d’accuser la baisse des dotations de l’Etat permettant à ce que chacun participe selon ses capacités au redressement de l’économie du pays ou l’augmentation exponentielle réelle des dépenses sociales. Je rappelle que le Gouvernement a proposé l’année dernière une solution de financement du RSA mais les départements de droite faisant de la politique politicienne l’ont refusée.
Monsieur Bernard, une économie aurait été de ne pas se servir des moyens de la collectivité pour faire de la politique nationale.
Il y a par ailleurs une hypocrisie politique infinie à défendre un candidat à la primaire de droite qui veut supprimer les fonctionnaires des collectivités locales – Bruno Lemaire – tout en réclamant de l’argent à l’Etat.
Je prends acte à cette occasion du basculement de Patricia Vincent dans la majorité départementale de droite.