Communiqué – 8 septembre 2016

La gauche haut-alpine et le territoire du Buëch viennent de perdre un grand homme. Jean-Claude Fages est décédé ce jour.  Je présente toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.

Ancien conseiller général d’Aspres et Président de la Communauté de communes, Jean-Claude n’a jamais cessé de donner son temps et son énergie pour le développement du Buëch et de son village dont il assuma les fonctions de maire.

Militant socialiste, il a occupé toutes les fonctions. Mais bien plus qu’un homme politique, Jean-Claude est avant tout un humanitaire. Lors de sa carrière professionnelle à la Fondation de France, il a parcouru le monde pour venir en aide aux populations en détresse. Une de ses dernières missions fut de mettre en place l’aide humanitaire après le tsunami de décembre 2004.

Une fois à la retraite et de retour dans son Buëch, il est resté fidèle à ses idéaux en mettant courageusement en place l’accueil de migrants à Aspres.

 

Je garderai pour toujours en mémoire son humanisme, son intelligence et son militantisme.