Conseil national du PS – 18 juin 2016

La Fabrique plaide depuis maintenant un an pour la procédure de primaire pour l’élection présidentielle de 2017 : nous avons réussi à convaincre tout le PS! Nous avons voté la résolution proposée par la direction pour une primaire de gauche en janvier 2017 : retrouvez là ici : CN 18 juin résolution adoptée à l’unanimité sur les primaires-2

Nous avons aussi soumis au Conseil national une résolution sur l’Europe et le Brexit ; cette résolution a été adoptée à l’unanimité du CN:

Résolution Europe et Brexit – Conseil national – 18 juin 2016

Soumis par La Fabrique – motion D

L’assassinat de Jo Cox, députée travailliste, est un drame et une honte pour notre époque et pour l’Europe. Il révèle que nous ne savons plus faire face à la montée inexorable de toutes les formes d’extrême droite en Europe aujourd’hui.

A une semaine du vote sur l’appartenance de la Grande Bretagne à l’Union européenne, la gauche et les progressistes européens doivent réécrire leur discours et leurs ambitions pour l’histoire européenne. Car l’Europe ne fonctionne plus. L’Europe n’existe plus dans l’esprit d’une majorité de citoyens. L’Europe ne les protège plus.

Quel que soit le choix des électeurs britanniques, nous ne pouvons plus nous contenter d’arrangement entre gouvernants sur quelques consensus économico-libéraux. Nous devons désormais fixer nos frontières communes ; nous devons fixer notre défense commune ; nous devons fixer notre citoyenneté commune ; nous devons redevenir le continent optimiste de l’accueil des immigrations d’aujourd’hui et de demain, et celui de la défense des droits de l’homme dans le monde entier. Nous devons faire en sorte qu’être européen signifie maitriser souverainement la mondialisation.

Si la Grande-Bretagne ne souhaite pas ce pas vers une identité européenne, prenons en acte. Et proposons dès cette semaine que le PSE, le PS, le SPD, le PD Italien, le PSOE, le Labour UK, le PSP et tous les partis partenaires aient avant le 23 juin une expression commune sur l’identité européenne.

Une réflexion au sujet de « Conseil national du PS – 18 juin 2016 »

  1. Si les statuts font que la primaire est de rigeur
    Pour la justifier il faudrait démontrer durant la campagne que HOLLAND a démérité
    Frondeurs et autres n’ont pas proposé d’autres solutions, pas plus que la droite

Les commentaires sont fermés.