Communiqué – Décès de G.Dioque – 5 janvier 2016

C’est avec beaucoup de tristesse et d’émotion que j’ai appris la disparition de George Dioque, président de la Fraternelle des Hautes-Alpes à Paris. Fervent défenseur de notre territoire, il n’aura eu de cesse ces dernières années d’œuvrer en faveur des Hautes-Alpes, tissant des liens entre les Hauts-Alpins installés à Paris, organisant de nombreuses conférences sur les périodes marquantes du département et mettant en valeur les personnalités haut-alpines célèbres et parfois oubliées.

J’ai eu l’occasion de le rencontrer à plusieurs reprises et notamment pour son action en faveur de la réhabilitation de la sépulture du Jean Marcelin au cimetière Montparnasse de Paris. C’est un grand Monsieur qui nous quitte et qui laisse le département des Hautes-Alpes endeuillé de l’un de ses plus grands défenseurs.

J’exprime à la famille de George Dioque ainsi qu’à ses proches mes plus sincères condoléances.