Communiqué – 2 décembre

Ce lundi, lors de la cession de la Chambre d’Agriculture, Karine Berger a réaffirmé, par l’intermédiaire de son attachée parlementaire,  son soutien aux  agriculteurs en précisant qu’elle serait extrêmement vigilante quant aux résultats des “visites rapides” effectuées sur la quasi totalité des exploitations agricoles,  suite aux déclarations PAC.
Elle rappelle que lorsque les agriculteurs ont effectué leurs déclarations, le ministre de l’Agriculture leur avait indiqué qu’ils pourraient parfaire leur dossier dans le cadre d’un échange avec l’administration.
Même si à ce stade de l’étude des dossiers par la DDT, les agriculteurs ont encore la possibilité de modifier leurs déclarations, la vigilance doit être totale.
Elle souhaite vivement que la suite de l’instruction de l’ensemble de ces dossiers soit faite en bonne intelligence et en partenariat avec les exploitants agricoles , et que si doute il y a, il bénéficie  à l’agriculteur.