Motion de soutien aux réfugiés portée par La Fabrique – 2 septembre 2015

Avec La Fabrique, nous portons dans tout le Parti socialiste cette motion de soutien aux réfugiés :

Motion : Nous socialistes appelons les Français à la solidarité et demandons trois actions nationales et internationales pour les réfugiés

Pour adoption dans les Conseils fédéraux et au prochain Conseil national PS

Des centaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants fuyant la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan, la Libye… rejoignent l’Europe et demandent protection. Devant cette situation humanitaire dramatique, le temps est à la solidarité, pas aux barbelés. Ni aux querelles sémantiques ou arguties juridiques. Nous devons les accueillir.

La Méditerranée n’est pas une fosse commune pour réfugiés désespérés. L’Europe n’est pas une forteresse sans âme dont nous laisserions les frontières se couvrir de murs de la honte.

Mais l’Europe n’assume aujourd’hui plus son rôle. Alors que nombre de pays pauvres, comme le Liban accueillent aujourd’hui des millions de personnes nous n’avons toujours pas proposé de solution commune. L’héritage humanitaire de l’Europe est aujourd’hui en jeu. Les drames orchestrés par des passeurs assassins, criminels, laissant mourir des hommes et des femmes dans des conditions barbares, comme en Autriche dans un camion frigorifique sur le bord d’une autoroute, sont une offense à toute notre histoire, à toutes nos valeurs.

Le Parti socialiste appelle aujourd’hui tous les Français à un devoir de solidarité et d’humanité, afin que nous prenions notre part dans l’accueil sur notre sol de ces milliers de réfugiés. Ces réfugiés n’ont pas quitté leurs pays de gaieté de cœur, ils ont tout vendu et tout abandonné pour fuir et sauver leur vie, sans savoir quand ils pourront retourner chez eux, peut-être seulement après plusieurs années passées sur le sol français. Cet accueil, nous avons su le porter dans le passé. Ce fut le cas de nos parents et nos grands-parents qui ont accueilli les Espagnols républicains ou le peuple arménien. Aujourd’hui le Parti socialiste demande l’accueil des réfugiés des zones de conflits dans la France de 2015.

Le Parti socialiste propose trois actions immédiates :

   –           Action financière : La mise en place d’un plan Marshall européen, via le Fonds européen de solidarité pour les réfugiés afin d’aider les associations qui font un travail  remarquable d’accompagnement des réfugiés 

   –        Action juridique : La France doit unilatéralement suspendre, pour les réfugiés des pays en guerre, la Convention de Dublin (du 15 juin 1990) qui précise que l’Etat responsable de l’examen d’une demande d’asile est celui atteint en premier par le réfugié. Vu la situation, il faut que n’importe quel pays puisse traiter la demande d’asile, et pas seulement celui atteint en premier (souvent la Grèce et l’Italie). Nous proposons aussi d’harmoniser le droit d’asile en Europe.

          Action solidaire : Nous demandons à ce que les réfugiés soient répartis de manière équitable en Europe. Nous sommes dans une situation où la pression migratoire s’exerce sur quelques États membres. Il est donc temps d’instaurer une cohésion et des quotas de réfugiés objectifs prenant en compte la capacité de chaque État membre à accueillir les migrants.