Agenda 1er juin – 7 juin 2015

Lundi 1er juin

11h – Entretien avec M.Counillon, SG de TF1

12h – Invitée de BFM Business

16h – AN – Séance de questions au gouvernement sur la politique économique

19h – Direction nationale de La Fabrique

Mardi 2 juin

10h – Audition dans le cadre de l’essai sur la politique culturelle

11h – AN – Réunion du groupe SRC

15h – AN – Questions au gouvernement

19h – Direction nationale de La Fabrique

Mercredi 3 juin

13h – Déjeuner autour du projet de loi sur la création et le patrimoine

15h – AN – Questions au gouvernement

16h30 – AN  – Commission des finances

Du jeudi 4 juin au dimanche 7 juin

Congrès du Parti socialiste à Poitiers

Une réflexion au sujet de « Agenda 1er juin – 7 juin 2015 »

  1. Annie et Jean Louis DEROO Aspres sur Buëch le 4 JUIN 2015

    12, lotissement La Tuilière
    05140 Aspres sur Buëch

    Tél : 06.78.92.43.01
    04.92.50.53.03

    Email : deroo.jean-louis@orange.fr

    Objet : réponse au sondage de la députée K. BERGER sur la réserve parlementaire.

    Madame la Député,

    Nous vous prions de trouver ci-joint notre réponse à votre sondage proposé dans votre lettre courant avril 2015 et reçu dans notre boite aux lettres.

    1ère question : nous avons été militants, adhérents, responsables et salariés d’association dans le nord Pas de calais jusqu’en 2008 et quelques temps dans les hautes alpes.

    2ème question : Principalement dans le domaine scolaire, syndical et politique. Salariée plus de 20 ans dans le domaine de l’action sociale lié au logement.

    3ème question : Nous ne pensons pas que les réserves parlementaires doivent être orientées vers les associations. Ces sommes doivent retourner dans le budget de l’état déjà trop déficitaire. De plus ces sommes lient les associations aux élus, elles risquent de leur faire perdre leur indépendance et de lier leur longévité en fonctions des résultats électoraux, des amitiés et …..
    Nous ne savons que trop que le monde associatif est nécessaire aux habitants, à la création des liens surtout en cette période de chômage, de forte exclusion des jeunes et des anciens amplifiée par la réalité rurale de ce département.

    Les associations ont besoin des aides des parlementaires et de leurs équipes dans l’accompagnement des projets et des dossiers à rédiger pour créer, maintenir et développer ces associations au regard des lois et des nouvelles possibilités votées par les députés.

    4ème question : Les difficultés rencontrées dans ce département ne sont pas liées au manque d’associations mais à la mobilité des habitant à pouvoir participer aux activités. La nécessité de développer, maintenir le réseau SNCF pour permettre la rencontre de tous les activités sportives, culturelles, éducatives que propose ce département, au moins les grands secteurs de ce département. (ex ;: Comment aller à un spectacle sportifs, culturel, une conférence à Gap en transport en commun ? impossible Il nous faut un véhicule personnel et /ou organiser le co-voiturage … !!!!)

    5ème question : Par la question des « réserves parlementaires » se pose aussi toutes les questions sur les dépenses de l’état qui pourraient être remises en question : la nécessité de conserver les sénateurs, le nombre important des commissions, institutions inutiles sauf pour les personnes qui perçoivent des subsides.. Le nombre de fonctionnaires peut être trop important dans certains secteurs et insuffisant dans le secteur de la santé et de l’éducation.
    Quant fera-t-on la réforme de la fiscalité ?

    Quant arrêtera-t-on de développer une taxe ici, une autre par là ?

    Quant tous les Français porteront les mêmes efforts fiscaux, les même avantages : salariés du privé/du public, employeurs, artisans etc… ?

    Quant tous auront le droit de vivre dans un environnement sain ?

    Amicalement.

    Jean-Louis et Annie DEROO

Les commentaires sont fermés.