Interview à Marianne.fr – 14 avril 2015 – « Le PS peut se couper en deux »

Marianne : Pourquoi avoir décidé de constituer une motion en vue du congrès de Poitiers ?
Karine Berger : La première raison est que ce congrès devrait servir à régler les désaccords de lignes qui sont apparus entre socialistes depuis le début du quinquennat, notamment sur l’économie.  C’est un moment qui doit être utilisé pour clarifier les positions du PS, et c’est aux militants de trancher ces désaccords. Nous souhaitons aussi éviter que le débat ne tourne en un affrontement entre deux blocs, les « pros » et les « antis » gouvernement, car pour nous il faut soutenir le gouvernement et il faut que le PS ait sa propre voix. Nous voulons également jouer le jeu du congrès en proposant par notre motion La Fabrique de rassembler notre famille sur une plateforme d’idées et de propositions pour 2017. C’est dans ce sens que nous présentons 86 propositions.

Retrouvez la suite sur le site

Une réflexion au sujet de « Interview à Marianne.fr – 14 avril 2015 – « Le PS peut se couper en deux » »

Les commentaires sont fermés.