Communiqué – Noema dans les Hautes-Alpes – 10 mars

Ignoré par beaucoup de Haut-Alpins et de touristes qui viennent visiter les Hautes Alpes, notre département est aussi un haut lieu de la recherche scientifique. Dans son édition datée du 11 mars, le journal Le Monde (cahier Science et médecine) met à l’honneur, en couverture et dans une double page intérieure, l’interféromètre du Plateau de Bure.

A 2500 mètres d’altitude, les antennes du projet Noema scrutent l’univers. A terme avec ces 12 antennes, ce site sera le deuxième au monde et le seul dans l’hémisphère nord à permettre un tel niveau d’observation des ondes.

Le projet de Maison de la lumière, à quelques encablures, sur un autre plateau, celui du Chevalet, a aussi pour objectif de vulgariser et de rendre accessible les travaux scientifiques en cours à l’interféromètre.
Dans un espace muséographique interactif, les Haut-Alpins et les touristes pourront découvrir toutes les recherches liées à la lumière dont 2015 est l’année internationale.

Cet équipement permettra de renforcer l’attrait touristique et le développement économique du Buëch.