Question orale au gouvernement – Train de nuit Paris Briançon – 10 février 2015

.

Karine Berger Députée des Hautes-Alpes  a interrogé ce matin en séance publique le Gouvernement sur la pérennité du train de nuit Paris-Briançon. Cette question s’inscrit  dans le cadre des travaux menés actuellement par la Commission du député Philippe Duron sur la refondation des Trains d’Équilibre du Territoire.
Karine Berger a indiqué qu’en 2007,  35 trains de nuit étaient en circulation et qu’aujourd’hui il ne sont plus que 7. Faute de rentabilité de certaines lignes, la SNCF chercherait à supprimer les plus déficitaires, au détriment des enjeux liés à l’aménagement des territoires.

Karine Berger a demandé au Gouvernement de réaffirmer son engagement et sa volonté de maintenir et pérenniser le train de nuit Paris-Briançon, pour que cette ligne reste un service public durable.
Le Gouvernement lui a répondu que cette desserte est indispensable à l’économie et pour l’équilibre territorial des Hautes-Alpes. Il lui a également indiqué sa volonté d’invertir pour proposer une qualité de service satisfaisante aux usagers. A cet effet, le 20 novembre dernier le Premier Ministre a demandé au Préfet de Région Provence-Alpes-Cote d’Azur d’engager des travaux pour moderniser  la ligne des Alpes et la section de l’Etoile de Veynes.
Les conclusions de la Commission Duron sont attendues en mai.  Karine Berger reste mobilisée et vigilante pour que tout soit mis en œuvre pour que la ligne Paris-Briançon soit pérennisée, et que les travaux nécessaires à sa modernisation soient engagés.