Communiqué – Train de nuit Paris Briançon – 30 janvier 2015

Karine Berger, Députée des Hautes Alpes, et Christine Nivou, Conseillère régionale et Francine Daerden, Adjointe à Briançon, ont rencontré le Député Philippe Duron, président de la commission chargée par le Gouvernement d’une réflexion sur l’avenir des trains d’équilibre du territoire dont fait parti le train de nuit Paris-Briançon.

Karine Berger leur a rappelé l’importance du maintien dans de bonne condition d’exploitation de ce train pour l’économie de notre Département.

Ses arguments ont été pris en compte à la fois par Philippe Duron, la SNCF et la Préfecture de Région. Ils se sont tous enagés sur la pérennité du train de nuit Paris – Briançon.

Pour sceller dans le marbre ce maintien, Karine Berger posera une question orale au Ministre des transports mardi 10 février.

IMG_1641

3 réflexions au sujet de « Communiqué – Train de nuit Paris Briançon – 30 janvier 2015 »

  1. C’est un communiqué rassurant mais ce n’est qu’un communiqué. Si on prenait à la lettre ce communiqué, on pourrait presque arrêter l’action du collectif. D’ailleurs des contacts se poursuivent apparemment « au plus haut niveau, sans nous, si ce n’est la rencontre de ce jour avec la commission Duron. Mais pâs encore de réponse à notre demande de rendez-vous au Préfet de Région. Une question écrite au ministre, même par karine Berger, n’a rien d’une police d’assurance ! Conclusion: Continuons de faire monter la pression en développant notre argumentaire car on ne sait jamais quels arguments nous seront , en dernier ressort, opposés. Qu’on se souvienne de la question de la réanimation à l’hôpital de Briançon: Combien de questions orales à Madame la ministre, combien de lettres de Madame la ministre toujours ambigües, avec des engagements qui ne sont pas, ensuite, repris dans les documents officiels ?, et pour finir, au moins à ce jour, pas de progrès.
    J’ajouterai que nous devons faire attention tant qu’on est pas arrivé au but car l’expérience montre que si notre démarche devait se solder par un échec, il est probable qu’on nous en attribuera, en partie au moins, la responsabilité. C’est une pratique courante…

  2. Bravo! Cependant, Monsieur le Député Duron pourra-t-il agir en conséquence sur la commission qu’il préside et faire entendre la voix des « relégués » territoriaux? Il faut garder l’espoir.
    Michel Derr.

  3. C’est très bien, mais cette résolution ira t’elle jusqu’au bout ? J’en doute n’y ayant plus de sous dans les caisses. Le train de nuit Paris Briancon est une bonne bouffée d’air pour la Région mais aussi l’ensemble des relations de cette ligne sncf ter est à revoir: moins de trains. Revoir les lignes de l’Etoile de Veynes. J’habite la région Parisienne, mais ma famille est restée dans les Hautes Alpes. Dur dur les relations en trains entre la capitale et notre très belle région. Bon COURAGE pour faire aboutir et appuyer votre démarche pour le maintient du TRAIN DE NUIT PARIS BRIANCON.
    Bien amicalement, vous pouvez compter sur mon soutien.
    Claude FAGNON

Les commentaires sont fermés.