Mise en place de la Commission sur l’avenir des institutions Bartolone-Winock

La séance d’installation de la Commission sur l’avenir des institutions co présidée par Claude Bartolone et Michel Winock s’est déroulée ce matin à l’Assemblée Nationale. Vous pouvez retrouver les débats passionnants ici. Mon intervention est ci-dessous :

 

Une réflexion au sujet de « Mise en place de la Commission sur l’avenir des institutions Bartolone-Winock »

  1. Très intéressant ! La plupart des problèmes ont été évoqués avec pertinence. Je suis particulièrement satisfait de pouvoir en tirer confirmation des lois des systèmes. Ce qui revient à dire que soit on change les prémices, soit on permet au système actuel de se prolonger, en remaniant par ci par là les « sous-systèmes » qui ont été évoqués, mais avec l’incertitude de sa durée, et de leur efficacité : un crash est toujours possible. Le problème principal étant effectivement comme l’a souligné Karine Berger, l’économie, qui est toujours lié aux difficultés sociales. A mon avis, cette « constituante » aura beau proposer des modifications valables dans tous les domaines, y compris économique, rien ne sera résolu tant que les pouvoirs réunis n’auront pas le courage de renverser la table (le titre de mon livre). C’est bien d’avoir le pouvoir, encore faut-il savoir s’en servir dans l’intérêt supérieur de la nation. Quelques idées sur : http://www.citoyenreferent.fr et http://www.voiescitoyennes.fr

Les commentaires sont fermés.