Communiqué – Fond pour les activités périscolaires – 30 octobre

Dans le cadre de la discussion en séance publique de la « Mission Éducation » du projet de loi de finances pour 2015, Karine Berger, Députée des Hautes-Alpes, vient de défendre un amendement pour le maintien de l’aide de l’Etat de 50€ par enfant pour la mise en place de la réforme des rythmes scolaires.

Après un amendement du Groupe socialiste, le budget prévoit que cette aide ne sera versée plus qu’aux communes ayant signées un Projet Educatif Territorial (PEDT).

Or, seules 5 communes du Département l’ont d’ors et déjà fait.

Karine Berger a expressément demandé qu’à défaut du dépôt un Projet Educatif Territorial (PEDT) au 30 juin 2015 par les communes les Inspections d’Académie puissent leur proposer un tel document à approuver par elles afin qu’elles ne perdent pas leur aide.

Cette proposition a été rejetée par le rapporteur de la commission, le Député de l’Ariège Alain Fauré, et le Gouvernement.

C’est un coup qui pourrait être dur pour nos petites communes rurales.

Karine Berger sera très attentive à ce que l’Inspection d’académie des Hautes Alpes soit à la disposition des maires ruraux qui ont déjà de très nombreuses charges et qui ont à peu près tous joués le jeu des activités périscolaires de qualité.

Ainsi, elles doivent pouvoir, toutes, bénéficier de cette aide dans les années à venir.