Communiqué – Congrès de l’ANEM – 17 octobre

Karine Berger, Députée des Hautes Alpes, est à Chambéry pour le 30ème Congrès de l’Association Nationale des Elus de la Montagne.

Lors de ce Congrès, Le Gouvernement renouvelle la reconnaissance de la spécificité de nos territoires et donne une ampleur nouvelle à la solidarité nationale.

Etant donné l’éclatement de nos territoires, le Gouvernement a annoncé l’augmentation du nombre de maison de service public et des maisons pluridisciplinaires de santé afin que chaque habitants puissent accéder aux services publics les plus élémentaires où qu’ils habitent.

La fracture numérique sera comblée. Chacun aura une connexion haut débit avant 2022.

Dans son discours de clôture, le Premier Ministre Manuel Valls a annoncé la reprise des négociations sur le calendrier scolaire qui devrait permettre aux socioprofessionnels du tourisme d’hiver de mieux préparer leur saison et de bénéficier de vrai vacances d’avril.

Au niveau des ressources des collectivités, le calcul de la future DGF tiendra compte de la spécificité montagne et des actions engagées par ses collectivités pour préserver notre bien commun qu’est la montagne.

Il y a 30 ans, les élus de la montagne ont décidé de créer une association en même temps que la discussion parlementaire sur la loi montagne.

La loi montagne reconnaissait pour la première fois une spécificité à nos territoires, un droit à la différence et la nécessité d’adapter les dispositions générales aux particularités de près d’un quart du territoire français et de ses millions d’habitants. En effet, les zones de montagne connaissent des spécificités par rapport au reste du territoire en raison de sa faible densité, du tissu économique fragile tourné essentiellement vers le tourisme, un climat difficile…

Dès l’origine, la mission de l’ANEM a été de donner aux collectivités des moyens pour défendre les intérêts économiques, sociaux, environnementaux et culturels de la montagne. Pour les 30 ans de la loi montagne, l’ANEM en collaboration avec le Gouvernement a élaboré un code qui regroupe toute la réglementation applicable en montagne pour la rendre plus visible et accessible.

2 réflexions au sujet de « Communiqué – Congrès de l’ANEM – 17 octobre »

  1. Après cette belle déclaration comment comprendre qu’une grande partie des paysages montagnards des Htes Alpes au dessus du lac de Serre Ponçon exactement soient sacrifiés à l’appétit féroce financier pour un passage en aérien du réseau de transport électrique. Quid des populations qui vivent à proximité, quid du tourisme déjà en difficulté et que dire quand ces horreurs se mireront dans les eaux du lac moi la première je n’en ferais pas mon lieu de villégiature pour devoir randonner sous des pylones. Cette dame est députée des Htes Alpes bravo pour son soutien et la défense des territoires, on a vu mieux

Les commentaires sont fermés.