PME Finances Colloque – Programme du 2 octobre

Comme chaque année j’ai le plaisir d’accueillir le colloque PME Finances à l’Assemblée nationale : retrouvez le programme ici

08h00 : Accueil des participants, 126 rue de l’Université.

08h45 – Ouverture

  • Karine Berger, économiste, députée des Hautes-Alpes, membre de la commission de Finances de l’Assemblée Nationale
  • Jean Rognetta, président de PME Finance

09h00-10h00. PEA-PME, Eurocroissance, capital-investissement d’entre-prises, crowdfunding : où en sommes-nous ?

De très nombreuses mesures ont été annoncées l’an dernier et, plus récemment, aux Assises du Financement des PME. Où en sommes-nous ? Quel sera leur impact concret ?

  • Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la Fédération Bancaire Française* ;
  • Benoît Bazzochi, président de l’Association Française de l’Investissement Participatif ;
  • Thibaut Lanxade, président du pôle Entrepreneuriat et Croissance du Medef ;
  • Thierry Lepercq, président de Solaire Direct et président du groupe PEA-PME de PME Finance ;
  • Paul-Henri de la Porte du Theil, président de l’Association Française de Gestion financière ;
  • Bernard Spitz, président de la Fédération Française des Sociétés d’Assurance ;
  • Philippe Tibi, président de l’Association des Marchés Financiers.

10h00-11h00 – Loi de finances pour 2015 : quels arbitrages ?

Analyse de l’impact économique du PLF 2015  présenté le 1er octobre. Revue de détail de la fiscalité des PME-ETI et leur financement (Bourse, fonds de capital-investissement, épargne…), telle qu’elle se présentera en 2015.

  • Christian Eckert, secrétaire d’Etat au Budget

Après son allocution, les membres de la table-ronde synthétiseront les questions à l’attention du secrétaire d’Etat.

  • Karine Berger, députée des Hautes-Alpes, membre de la commission de Finances de l’Assemblée Nationale
  • Nicolas Colin, économiste, inspecteur des finances et entrepreneur (The Family) ;
  • Florence Moulin, avocate à la Cour (Jones Day), présidente du groupe Fiscalité et PME de PME Finance

11h00-12h00 : Renforcer le financement des PME par le marché

Confrontées à la nécessité de relancer leurs investissements pour faire face à la transition énergétique et à la transformation numérique de leurs activités, les PME et les ETI se trouvent aussi face à une forte pression sur leur trésorerie. En effet, malgré les souplesses offertes par les banques centrales et le léger rebond de la production de crédit, la position des banques vis-à-vis des PME reste soumise à des contraintes très fortes. Dans ce contexte, les questions se multiplient : Comment les marchés financiers, et particulièrement la place de Paris, doivent-ils évoluer pour que la finance de marché puisse compléter la finance « intermédiée » ? Et comment faire en sorte que les PME ne soient pas exclues de ce mouvement tout en assurant une bonne complémentarité avec les banques ? Les apports des nouveaux contrats d’assurance-vie vont-ils nourrir le développement des financements obligataires ? Comment accélérer le développement du PEA-PME ? Peut-il répondre aux demandes des entrepreneurs, encore réticents à ouvrir leur capital mais dont le besoin de capitaux longs est plus fort que jamais ? Si oui, peut-on élargir sa portée, en faisant appel à un plus vaste public ?

  • Karine Berger, députée des Hautes-Alpes, membre de la commission de Finances de l’Assemblée Nationale ;
  • Anthony Attia, président directeur général d’Euronext Paris ;
  • Patrick Boury, directeur des financements structurés, BNP Paribas ;
  • Bruno de Pampelonne, président, Tikehau IM ;
  • Judith Greciet, PDG d’Onxeo, membre du comité Place de Paris 2020 ;
  • Carol Sirou, présidente, Standard & Poor’s France.

12h00-12h45 : Du soutien public vers l’économie collaborative : comment l’action publique peut anticiper la sortie de crise

La loi de finances française s’adresse à une réalité économique où le niveau national et le niveau européen sont devenus inséparables. Côté crédit, la Banque Centrale Européenne, la Banque Européenne d’Investissement et le groupe Caisse des Dépôts se mobilisent : TLTRO, fonds innovants comme Novi, garanties étendus à la titrisation de créances de PME…  Mais comment ces programmes vont-ils être déployés et quels seront leurs effets prévisibles ? Côté capital, comme l’on sait, le rôle des organismes publics comme le FEI et bpifrance est devenu prépondérant lors de la crise financière. Est-il trop tôt pour préparer la sortie de crise ? Ou faut-il au contraire penser l’action publique à l’aune de la troisième révolution industrielle ? Ces questions, parmi d’autres, seront traitées tour à tour par :

  • Pierre-René Lemas, directeur général du groupe Caisse des Dépôts et président de bpifrance* ;
  • Valérie Rabault, députée du Tarn-et-Garonne, rapporteure générale de la commission de Finances de l’Assemblée Nationale