« Contre la mort de la Gauche » – Le livre est en librairie – 31 août 2014

Capture d’écran 2014-08-31 à 21.21.11Notre livre coécrit avec Yann Galut, Valérie Rabault et Alexis Bachelay est sorti : retrouvez le sur le site de la Fnac par exemple

Continuer à débattre quand on est au pouvoir, est-ce possible ? Soutenir notre majorité et le gouvernement, tout en ayant au sein du Parti socialiste un débat sur la ligne, est-ce possible ? Nous pensons que oui. Nous pensons même que c’est nécessaire et que c’est ainsi que nous redonnerons un sens à l’engagement citoyen. Contre la mort de la Gauche s’inscrit dans cette perspective et avance des propositions sur l’économie, les institutions, l’Europe, la place de la France… À débattre, dès maintenant.

La revue de presse …

Capture d’écran 2014-08-31 à 21.24.31Libération

 

 

 

Dépêche AFP

Quatre députés PS du nouveau courant «Cohérence socialiste» ont proposé samedi à La Rochelle de supprimer la fonction de Premier ministre, «pour mettre fin au caractère bancal et illisible du couple exécutif».

La rapporteure générale du Budget Valérie Rabault et ses collègues de l’Assemblée Karine Berger (député des Hautes-Alpes), Yann Galut et Alexis Bachelay, présentent cette proposition –parmi plusieurs autres– dans un ouvrage collectif intitulé «Contre la mort de la gauche». La suppression du poste de Premier ministre actant de fait une présidentialisation du régime, ils proposent également de supprimer le droit de dissolution «pour renforcer le Parlement», ainsi que l’abrogation de l’article 49-3 permettant de faire adopter des textes sans vote.

Le Parlement verrait lui fortement réduit le nombre de ses membres, avec 400 députés (contre 577 actuellement) et 100 sénateurs (contre 348 aujourd’hui), avec l’instauration d’une «dose» de proportionnelle pour les députés et la modification du mode d’élection des sénateurs. Hors du champ politique, les quatre députés dont le mouvement a été créé en juillet — ils avaient alors proposé une primaire socialiste même au cas où François Hollande se représentait — proposent également l’adhésion automatique aux syndicats, «pour répondre à la crise de la représentativité»