Communiqué – Condamnation de l’agression sur une personne handicapée – 23 juillet

Hier soir en marge de la manifestation contre les attaques israéliennes à Gap, une dizaine d’individus cagoulés ont pris pour cible une femme handicapée qui était dans son domicile en compagnie de son éducatrice. Des jets de pétards et de pierres ont été lancés et des menaces de morts ont été faites à l’encontre de cette femme qui possède à l’intérieur de son appartement un drapeau israélien.
Karine Berger condamne avec la plus grande fermeté ces actes indignes qui peuvent relever de l’antisémitisme, et  qui  de toutes façons sont d’une gravité exceptionnelle.

Elle demande à ce que les services de la Préfecture mettent en place tous les moyens nécessaires pour interpeller les coupables de ces actes odieux et intolérables, et que la justice puisse être rendue le plus rapidement possible.

Elle n’acceptera  jamais que la république soit remise en cause par quelques individus extrémistes, et qui tentent d’importer  un conflit extérieur sur notre territoire national.