Communiqué – Soutien aux directeur et président du Parc des Ecrins – 22 juillet

Karine Berger, Députée des Hautes-Alpes apporte son soutien à Christian Pichoud Président du Parc National des Ecrins, et Bertrand Galtier Directeur suite aux récentes attaques à leur encontre depuis l’opération d’effarouchement du loup conduite le 10 juillet dernier en plein coeur du Parc National.

Elle rappelle que cette opération légale d’effarouchement a été dictée par la Préfecture des Hautes-Alpes, via son Ministère de Tutelle. Elle a été menée en réponse à une situation urgente, pour éloigner le loup des alpages.

Les attaques de prédateurs n’ont jamais été aussi importantes sur les troupeaux dans le cœur du parc national des Écrins, et l’objectif de cet arrêté préfectoral est bien de protéger les troupeaux en éloignant le loup.

Karine Berger rappelle également que dans la Charte du Parc National des Ecrins aucune hiérarchie n’est faite entre les espèces, et que cette opération d’effarouchement menée par les agents du Parc s’inscrit dans un cadre réglementaire, et fait face à une situation  nouvelle, puisqu’à ce jour aucune attaque de loup de troupeau n’avait été commis dans le Parc.