Communiqué – Actes de vandalisme à Gap – 6 mars

Karine Berger – Députée des Hautes – Alpes  condamne avec la plus grande fermeté les incidents qui se sont produits dans le centre-ville de Gap dans la nuit de mardi à mercredi. 

Quatre commerces ont été victimes de dégâts matériels à l’encontre de leur vitrine, et des vols de chaises ont été constatés Place de la République.
Ces délits sont inacceptables et n’ont pas leur place dans notre cité.  Les commerçants n’ont pas à subir les conséquences d’une politique sécuritaire laxiste du Maire de Gap.
La sécurité des biens et des personnes doit être une priorité. Karine Berger demande à ce que  les auteurs de ces délits soient arrêtés et jugés le plus rapidement possible, et que les patrouilles de la Police Municipale soient accentuées aux heures les plus sensibles.