Communiqué – Rencontre avec le Dasen – 17 février

J’ai rencontré le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale, Monsieur Philippe Maheu vendredi 14 février à l’Inspection Académique, ce qui fut l’occasion d’aborder l’ensemble des dossiers scolaires du département.

Pour la rentrée scolaire prochaine, la politique de recréation de postes dans l’éducation nationale se poursuit, après la saignée de la précédente majorité. Ainsi, après 11 postes supplémentaires en premier degré à la rentrée 2013, 3 postes seront créés à la rentrée 2014, afin notamment de renforcer le dispositif   « plus de maîtres que de classes » mis en place depuis l’année dernière ainsi que la scolarisation des moins de 3 ans.

Concernant le second degré, 7 postes avaient été créés à la rentrée 2013. Toutefois, M.Maheu m’a confirmé que 5 postes en moins sont prévus pour la rentrée 2014. Si cette évolution n’impactera ni le temps scolaire des élèves, ni les effectifs en classe, elle ne me paraît pas entièrement justifiée au regard des évolutions annoncées pour les autres départements de l’Académie ; c’est pour cette raison que j’ai demandé un entretien rapide avec le Recteur d’Académie d’Aix – Marseille afin de faire un point global sur les dotations et affectations prévues pour les Hautes-Alpes.

Durant cet entretien nous avons également pu aborder la réforme des rythmes scolaires. Il semblerait que les écoles anticipent au mieux le calendrier scolaire et périscolaire de la rentrée, avec la prise en compte du temps d’apprentissage et du temps d’enseignement artistique et sportif. Le principal frein viendrait de la mairie de Gap alors même que les moyens financiers sont là pour permettre aux communes d’envisager sereinement cette réforme. Au nom de l’intérêt des enfants, il est indispensable que la municipalité actuelle avance sur le projet périscolaire de la rentrée 2014.

Je reste aussi à l’écoute des syndicats d’enseignants qui depuis le début de mon mandat n’hésitent pas à me solliciter et à me faire part de leur préoccupation.