Communiqué – Les nouveaux rythmes scolaires améliorent la vie des enfants dans notre département – 14 novembre

En cette rentrée des vacances scolaires de la Toussaint, les communes qui ont décidé d’appliquer la réforme des rythmes scolaires en 2014, commencent le long mais précieux travail de définition de leur projet éducatif territorial.

Cette réflexion, devant aussi aboutir à la définition des activités périscolaires qui seront proposées lors de la prochaine année scolaire, peut s’appuyer sur les réussites ou les échecs des écoles qui sont déjà à la semaine de 4.5 jours. En France, dans 93% des communes la mise en place s’est effectuée dans de bonnes conditions et n’a nécessité que peu d’ajustement.

Dans les 13 communes des Hautes Alpes concernées, on ne déplore pas de difficulté particulière et on peut noter une amélioration de l’épanouissement des enfants grâce à une grande qualité des activités périscolaires proposées

Cette réussite est à mettre au compte des équipes municipales, des enseignants et aussi de la qualité du tissu associatif haut alpin.

Cette réforme voulue par la droite et la gauche est une chance pour nos enfants. Elle permet d’alléger les journées de cours tout en permettant à tous les enfants sur la base du volontariat de pratiquer des activités d’épanouissement auxquelles certains n’auraient pas eu accès.

J’entends l’inquiétude des parents, enseignants et élus qui ont manifesté ce matin. Mais je veux leur rappeler l’importance de cette réforme pour leurs enfants. Tous ensemble, nous sommes capables de surmonter les difficultés et de proposer à nos enfants un lieu d’épanouissement.