Communiqué : La France poursuit son redressement intérieur en dépit des politiques d’austérité menées dans plusieurs pays de la zone euro – 14 novembre

Les chiffres du PIB publiés par l’Insee pour le troisième trimestre, rappellent que tout processus de reprise de croissance se fait par à-coups. La croissance française reste à consolider mais le mouvement général de reprise enclenché par la croissance de 0,5% du PIB au deuxième trimestre, n’est pas remis en cause. Les prévisions de croissance du gouvernement de 0,1% pour 2013 et de 0,9% pour 2014 sur lesquelles est assise la loi de finances 2014 sont en outre confortées.

Les chiffres de la demande intérieure confirment la reprise domestique de notre pays, et reflètent les premiers fruits de la lutte contre le chômage qui a été engagée voilà six trimestres. Notamment, la consommation des Français, qui a redémarré au deuxième trimestre 2013, continue de progresser. Les entreprises reconstituent nettement leurs stocks car le climat des affaires, qui avait commencé à se redresser dans l’industrie au printemps, s’améliore désormais dans tous les secteurs. En revanche, la baisse des exportations françaises nous rappelle que la reprise la zone euro se fait difficilement du fait des politiques d’austérité qui continuent d’être menées dans plusieurs pays.

La poursuite des priorités de lutte contre le chômage, conduisant rapidement à l’inversion de la courbe, et de redressement industriel du pays va continuer de porter ses fruits dans les mois à venir.