Communiqué – fuites sur la Commission Mobilité 21

Les fuites parues ce soir sur les « préconisations » de la Commission Mobilité 21 ne préfigurent pas forcément du rapport définitif qui sera rendu au Ministre des transports la semaine prochaine. Le Gouvernement prendra une décision définitive à l’automne.

Si ces préconisations sont confirmées :

–          Nous avons obtenu la réinscription du barreau manquant de l’A51 dans le SNIT. C’est l’un des rares, peut-être même le seul projet d’infrastructure  à avoir été réinscrit

–          Nous déplorons le fait que la commission ait jugé comme non prioritaire le désenclavement des Hautes-Alpes. Une fois de plus, la solidarité nationale n’est pas pour les Hautes-Alpes. La dissonance de certains politiques n’est pas étrangère à ce classement.

–          Nous nous félicitons de l’inscription dès  le prochain PDMI de l’amélioration des routes nationales avec un financement de l’Etat et de la Région. Les financements de la Région devront être précisés le plus rapidement possible puisqu’à l’heure d’aujourd’hui elle ne s’est engagée en rien sur ce plan.

La priorisation des projets tient compte de la réalité d’une réalisation rapide et de la possibilité de les financer par de l’argent public. Ce classement ne tient pas compte de la possibilité d’un financement par les sociétés d’autoroute.

Si nous parvenons à trouver une solution de financement privé, l’agenda de réalisation des travaux pourra être beaucoup plus rapide.

Je remercie tous ceux qui se sont mobilisés pour l’avenir du département et ont permis peut-être la réinscription de l’A51 dans le SNIT, projet supprimé en 2007 par le précèdent gouvernement.