Hautes-Alpes contre le cumul des mandats – 21 septembre 2016

Hautes-Alpes contre le cumul des mandats.

La loi sur le non-cumul des mandats doit s’appliquer en 2017 mais certains la menacent.

Je lance cette semaine une campagne départementale dans les Hautes Alpes pour démontrer le soutien clair des hauts-alpins au non cumul des mandats. Nous pensons que cette question dépasse largement le clivage droite gauche dans notre département.

J’ai signé avec 40 députés socialistes, une pétition lancée par Laurence DUMONT, Députée du Calvados pour que la loi sur le non-cumul des mandats des parlementaires s’applique, comme prévu, en 2017.

Dès juin 2017, députés et sénateurs ne pourront plus cumuler leur mandat de parlementaire avec celui de maire, maire-adjoint, président ou vice-président de collectivité locale (département, région, communauté de communes…). Une avancée majeure, plébiscitée par les Français qui veulent rompre avec cette triste exception française qui gangrène notre démocratie.

Pourtant, des voix s’élèvent de plus en plus fortement pour revenir sur ce progrès.Le parti Les Républicains a déposé deux propositions de loi (à l’Assemblée nationale et au Sénat) visant à repousser à 2020 l’entrée en vigueur de cette mesure.
Un report en fait synonyme d’abandon pur et simple. Une volonté rétrograde, en total décalage avec ce qu’attend le pays.

Nous voulons affirmer, par cette pétition, toute notre détermination à ce que la loi limitant le cumul des mandats des parlementaires s’applique dès 2017.

J’invite tous les Haut-Alpins à se mobiliser pour qu’aucun retour en arrière ne soit possible en signant massivement cette pétition dont le lien est

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdpoC2cpkFQgvIPj7AJIPXLvBRZWyfGKNwUaJA5sRtIOsrbFg/viewform?c=0&w=1.

Les conseils municipaux de la circonscription sont eux aussi appelés à se mobiliser et seront destinataires de cette pétition.

Lors du prochain conseil municipal de Gap, la question sera mise à l’ordre du jour.

Karine Berger
Députée des Hautes-Alpes

Interview dans les Echos – « L’Europe doit avoir une réponse politique face à de telles sanctions » – 19 septembre 2016

A la suite de la menace d’une sanction contre Deutsche Bank par la justice américaine de 14 milliards de dollars, et avant la publication le 5 octobre de mon rapport avec Pierre Lellouche sur l’extraterritorialité du droit américain, j’ai donné une interview dans Les Echos à Virginie Robert : retrouvez là par ici

Communiqué – Rencontre avec le cabinet de la Ministre Touraine sur l’hôpital de Gap – 14 septembre 2016

La réunion au Ministère de la Santé relative aux difficultés financières du CHICAS initialement prévue le 12 juillet dernier s’est finalement tenue en début d’après-midi.

Karine Berger, Députée des Hautes-Alpes, s’est entretenue avec le conseiller parlementaire et le conseiller technique de la Ministre. Le directeur de l’ARS PACA était également présent.

Lire la suite

Pétition contre le cumul des mandats

Signez la pétition lancée par 40 parlementaires sous l’impulsion de Laurence Dumont, dont je fais partie, pour empêcher le cumul des mandats

SIGNEZ la PETITION

A partir de juin 2017, députés et sénateurs ne pourront plus cumuler leur mandat de parlementaire avec celui de maire, maire-adjoint, président ou vice-président de collectivité locale (département, région, communauté de communes…).
Une avancée majeure, plébiscitée par les Français qui veulent rompre avec cette triste exception française qui gangrène notre démocratie.

Pourtant, des voix s’élèvent de plus en plus fortement pour revenir sur ce progrès. Le parti Les Républicains, totalement décomplexé sur cette question comme sur d’autres, a « franchi la ligne jaune » en déposant deux propositions de loi (à l’Assemblée nationale et au Sénat) visant à repousser à 2020 l’entrée en vigueur de cette mesure. Un report en fait synonyme d’abandon pur et simple. Une volonté rétrograde, en total décalage avec ce qu’attend le pays.

Depuis les années 2000, seule la Gauche a engagé des réformes courageuses en matière de cumul des mandats et de transparence de la vie politique. La Gauche a voulu cette loi, la Gauche l’a faite.

Nous devons donc nous mobiliser pour qu’aucun retour en arrière ne soit possible !

Nous voulons affirmer, par cette pétition, toute notre détermination à ce que la loi limitant le cumul des mandats des parlementaires s’applique dès 2017.