Communiqué – Parcs photovoltaïques – 26 janvier 2016

Ségolène Royal, Ministre de l’écologie, du Développement durable et de l’énergie, a, par courrier du 20 Janvier, annoncé à Karine Berger, que les projets de centrale solaire photovoltaïque de :

Upaix le Béal, Laragne Montéglin et Upaix « Pré Saint Martin » ont été retenus dans le cadre de l’appel d’offre lancé en novembre 2014 par le ministère de l’écologie.

Karine Berger, Députée des Hautes-Alpes, se félicite de cette annonce qui va permettre à nos territoires ruraux de participer au défi de la transition énergétique et de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.

La réalisation de ces projets permettra à notre département de s’inscrire dans la dynamique de la signature de l’accord de la Cop 21. Après le parc photovoltaïque du Plateau du Chevalet, c’est une nouvelle contribution à l’approvisionnement en électricité de nos villages.

Projet de loi République Numérique (4)

J’ai défendu plusieurs positions à l’occasion du débat en hémicycle; un résumé rapide est proposé ici. Je me suis notamment exprimée :

Les liens vidéos

 

Projet de loi République Numérique (3) – amendement 843

Parmi la quinzaine d’amendements que je porte pour le Projet de Loi République Numérique un a fait « buzzer ».

  • Voilà par ici une interview à Marion Lopez du jdd.fr qui replace l’amendement en contexte
  • Et aussi par ici l’interview à JX Pieri pour le Dauphiné Libéré
  • Retrouvez l’interview donnée pour 01Net.com à Amélie Charnay par ici
  • Et aussi quelques éléments d’explications de la part de Valérie Rabault :« Quand Internet s’emmêle les liens »

Lire la suite

Communiqué – PACA et déléguée à la famille – 19 janvier 2016

Ce vendredi 15 janvier, Christian Estrosi a nommé Madame Giner, déléguée à la Famille et à l’intergénération. Aujourd’hui, son cabinet indique que c’est le Président, lui même qui sera en charge de la famille et que Madame GINER ne sera chargée que de l’intergénérationnel auprès de G LEONETTI.
Karine Berger, Députée des Hautes-Alpes, s’étonne que le Président du Conseil Régional ait pu penser à la nomination de Mme GINER à la famille alors que le candidat Estrosi avait pris clairement position en faveur de l’avortement et du droit des femmes. Confier la délégation de la Famille à une militante anti-IVG eut été contraire au principe de liberté et de respect de ce droit.

La liberté et le choix des femmes ne peuvent être remis en cause et les élus doivent rester vigilants en veillant au respect du droit de chacun.