Communiqué – Le plan Juncker est indigent : l’Europe doit mettre en œuvre les moyens nécessaires pour lutter contre la déflation

Pourquoi si peu de voix s’élèvent en Europe pour dénoncer la modestie du plan Juncker ? Sommes- nous si peu à être indignés par l’indigence des propositions de celui qui avait promis, alors qu’il était en campagne, 300 milliards d’euros d’investissements ? Ayons le courage de voir la réalité en face : ce plan est très loin d’être à la hauteur des enjeux économiques et politiques.

Alors que les économies des pays membres s’enfoncent petit à petit dans la déflation, ce qui devait être un grand plan destiné à montrer aux Européens ce que l’Europe pouvait faire pour eux se transforme en plan de la démission. Le plan Juncker annoncé ce mercredi 26 novembre est donc une grande déception pour tous ceux qui savent que le seul moyen d’éviter les conséquences désastreuses de la déflation qui menace se situe au niveau européen.

 

Avec ces 5 petits milliards d’argent « frais » mis sur la table auxquels s’ajoutent 16 milliards de garanties financières, nous sommes non seulement bien loin des 300 milliards annoncés, mais aussi bien loin de la nécessaire réponse à l’urgence de la crise : les investissements s’étaleraient a minima sur les trois prochaines années. Autant dire que l’effet sur l’économie à court terme est quasi nul.

Pourtant, il est encore temps d’agir alors que nous sommes au bord du gouffre de la déflation, mais aussi au bord de la rupture politique. Le seul moyen de sortir de cette mécanique infernale est de s’opposer à cette supercherie, à ce plan qui ressemble à une dérisoire gesticulation, en affichant des ambitions à la hauteur des enjeux, mais aussi et surtout en mettant au service de ces ambitions les moyens nécessaires. Sinon, l’Europe ne sera pas au rendez-vous de son histoire.

Lire la suite

Communique – Nous ne pouvons pas exonérer fiscalement toutes les compétitions internationales

L’article 24 du projet de loi de finance – qui exonère tous les organisateurs de compétitions sportives d’ampleur – doit être limité à la parole donnée à l’UEFA, sinon nous ne le voterons pas.

Les grands rassemblements sportifs sont l’occasion de rappeler et de célébrer les valeurs du sport : le dépassement de soi, la loyauté et le respect. Respect de l’adversaire, respect du public et de l’environnement, mais aussi respect des règles et de l’arbitre. Nous sommes ravis que toute la France participe à l’organisation du plus grand « show » européen du football, l’Euro 2016. Mais nous n’acceptons pas que cette grande fête sportive soit l’occasion de transgresser les règles.
Lire la suite

PLF 2015 – mes amendements CIR et pour les jeunes chercheurs – 13 novembre

Communiqué – Inondations Hautes-Alpes – 15 novembre

Karine Berger, Députée des Hautes Alpes, vous fait part de son bouleversement après le décès d’une personne ce matin sur la commune de Neffes qui essayait simplement d’atténuer les effets des inondations. Elle présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
Elle renouvelle toute sa confiance aux forces de sécurité civile et aux agents de l’Etat et du Conseil général pour permettre une amélioration rapide de la situation dans les secteurs les plus touchés du sud gapençais.

Communiqué – Mission Institutions – 12 novembre

Le Président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone, vient de mettre en place une mission de réflexion sur l’avenir des institutions afin de relancer l’élan démocratique français. Cette mission devra rendre des préconisations sur les aménagements ou les modifications à apporter à nos institutions.

Pour la première fois, cette mission sera composée de 11 membres qualifiés (professeurs de droit, historien, ancien syndicaliste, socio-professionnel…) et de 11 parlementaires de tout bord politique. En tant que membre de cette commission, Karine Berger, Députée des Hautes Alpes, mesure l’importance du travail à venir pour rapprocher le fait politique de nos concitoyens. En août, elle a proposé avec d’autres élus du collectif Cohérence socialiste une profonde rénovation de nos institutions, pour faire en sorte que les citoyens reprennent confiance dans les institutions de notre pays.

Pilotage des finances publiques : mon rapport du PLF 2015 – 7 novembre

Retrouvez sur le site de l’Assemblée Nationale le rapport annexe n°27 du programme Pilotage des finances publiques, du PLF 2015 ; et ci-dessous les têtes de chapitres.

Et pour la présentation en Commission élargie c’est en vidéo ici

Lire la suite

Notre amendement pour améliorer le Crédit impôt recherche : quelques explications

Pour consolider et préserver le formidable dispositif qu’est le Crédit d’impôt recherche, nous avons fait adopter un amendement en Commission des finances : il s’agit d’éviter qu’il ne soit torturé et déprécié par quelques multinationales en mal d’optimisation.

Voilà l’amendement et surtout l’exposé des motifs et quelques éléments de presse

Lire la suite